Catalogue des Œuvres d’Edgar Tinel[1]

(1854-1912).

 

En caractères gras : Pièce dont  je possède la partition.

¯ : Pièce dont   je possède un enregistrement.

 

https://encrypted-tbn0.gstatic.com/images?q=tbn:ANd9GcR-LMFReIBnUsZq-jCQBOsM8drsEfQLm_Z85kyPxbkgqWAg_xmVEQ Pièce que l'on peut entendre sur YouTube

 

N.B. Mlle Emma COECKELBERG (citée plusieurs fois ci-dessous), poétesse et traductrice en Français, devint Mme Emma TINEL-COECKELBERG le 1er septembre 1877.

 

Op. 1. Quatre Nocturnes, pour chant et piano. Paroles françaises de A. Van Weddingen.

N° 1. Qu'ils sont tristes ces jours d'automne.

2. Voici bien la funèbre enceinte.

N» 3. Oiseau charmant.

N° 4. Du jour meurent les bruits.

Dédié à Madame F. Kretz.

Propriété des éditeurs Schott, à Bruxelles.

 

Op. 2. Trois morceaux de fantaisie, pour piano.¯  https://encrypted-tbn0.gstatic.com/images?q=tbn:ANd9GcR-LMFReIBnUsZq-jCQBOsM8drsEfQLm_Z85kyPxbkgqWAg_xmVEQ

N° 1. Le Papillon.

N° 2. Le Soir.

N° 3. Adieu.

Dédié à Madame Georges Weldon.

Schott, Bruxelles.

 

Op. 3. Scherzo en ut mineur, pour piano.

Dédié à MeIle· Éléonore Coeckelbergh.

Schott, Bruxelles.

 

Op. 4. Drie Liederen. Trois mélodies pour chant et piano (texte flamand).

N° 1. Het Lied van 't Maagdelijn, paroles de LedeGanck.

N° 2. Visschersliedeken, paroles de Dautzenberg.

N° 3. Lamento, paroles de Yanis.

Dédié à M. Fr. Bellemans.

Schott, Bruxelles.

 

Op. 5. Quatre mélodies pour chant et piano. Paroles françaises de Melle Emma Coeckelbergh.

N° 1. L'Automne

N° 2. Charmante Rose

N° 3- Bel enfant, souris-moi.

N° 4. L'Oracle en défaut.

Dédicace : les n° 1 et 2 à M lle Emma Coeckelbergh; le n° 3 à sa Mère; le n° 4 à Melle Éléonore Coeckelbergh.

Schott, Bruxelles.

 

Op. 6. Deux mélodies pour chant et piano. Paroles françaises de Melle Emma Coeckelbergh.

N° 1. L'Angelus.

N° 2. Pourquoi?

Schott, Bruxelles.

 

Op. 7. Deux morceaux pour piano. ¯

N° 1. Valse-Impromptu.

N° 2. Chanson. https://encrypted-tbn0.gstatic.com/images?q=tbn:ANd9GcR-LMFReIBnUsZq-jCQBOsM8drsEfQLm_Z85kyPxbkgqWAg_xmVEQ

Dédicace : le n° 1, au premier maître de Tinel, M. Ferdinand Van Durme, d’Exaerde; le n° 2, à M. Armand Kretz, élève de Tinel.

Schott, Bruxelles.

 

Op. 8. Sechs Lieder und Gesänge. ¯Six mélodies pour chant et piano (texte allemand). Adaptation flamande par Emmanuel HIEL.

1. Manche kleine Liebeslieder, poème de Mirza Schaffy.

2. Wie dem Vogel sein Gefieder, poème de Mirza Schaffy.

N° 3. Veilchen, poème de Hoffmann von FALLERSLEBEN.

N° 4. Frühlingsfeier, poème de L. UHLAND.

N° 5. Ich hör ein Vöglein. poème de BOETTGER.

N° 6. Beharre, poème de von GHEZY.

Dédié à M. Jean Kappus.

Schott, Bruxelles.

 

Op. 9. Première Sonate pour piano, en fa mineur. ¯

Dédié à M. Louis Brassin, son illustre maître de piano au Conservatoire de Bruxelles.

Schott, Bruxelles.

 

Op. 10. Schilflieder. Cinq mélodies pour chant et piano. Paroles allemandes de Nicolas Lenau; adaptation flamande par Emmanuel. Hiel.

N° 1A. Drüben geht die Sonne scheiden.

N° 1B Trübe wird's.

N° 2. Auf geheimem Waldespfade.

N° 3. Sonnenuntergang.

N° 4. Auf dem Teich.

Dédié à M. Frans Müsch.

Schott, Bruxelles.     

 

Op. 11. Fünf Gesänge aus N. Lenau ’s « Lieder der Sehnsucht ». Cinq mélodies pour chant et piano (texte allemand). Adaptation flamande par Emmanuel. Hiel.

N° 1. Nach Süden.

N° 2. Bitte.

N° 3. Das Mondlicht.

N° 4. Winternacht.

N° 5. Stumme Liebe.

Dédié à M. Gust. Baetens.

Schott, Bruxelles.

 

Op. 12. Loverkens (Petites fleurs des champs). ¯Cycle de quatorze vieilles chansons flamandes de Hoffmann von Fallersleben . pour une voix et piano

N° 1. Introduction pour piano. Hoe lustig is den somer.

N° 2. Ghele bloemkens spruiten aan der heiden.

N° 3. Stil ende vriedsaem ist gehucht.

N° 4. Hoe schone Staat die linde.

N° 5. O soeten tijt.

N° 6. Dat ic u moet begheven.

N° 7. Been oder been geslagen.

N° 8. Daer staet een bloemken.

9. AIs alle die loverkens risen.

N° 10. Die zon is nu verdwenen.

11. Die tortelduve horic claghen.

N° 12. Ic stont op caluwen doenen.

N° 13. Hoe is den winter so cout, so lanc?Intermède pour piano.

N° 14. Heden en immer.

Schott, Bruxelles.

 

Op. 13. Vier oud-vlaamsche Drinkliederen van Hoffmann von Fallersleben. Quatre vieilles chansons flamandes pour une voix et piano

N° 1. Drinc! sprac den herfst.

N° 2. Het reghende seer.

N° 3. Tis noch niet laet.

N° 4. Neen, noch hebbic ghene noot.

Dédié à son frère Émile-Oscar.

Schott, Bruxelles. 2 fr. 50.

 

Op. 14. Au Printemps. Cinq morceaux de fantaisie, pour piano.

N° 1. Hymne.

N° 2. Joie.

N° 3. Petites Fleurs.

N° 4. Ave Maria. https://encrypted-tbn0.gstatic.com/images?q=tbn:ANd9GcR-LMFReIBnUsZq-jCQBOsM8drsEfQLm_Z85kyPxbkgqWAg_xmVEQ

N° 5. Danse des Paysans.

Dédicace : n° 1, à M. Hugo Fisch; n° 2, à M. Alphonse Mailly; n° 3, à Madame Fr. Müsch; n° 5. à M. J. Denis.

Schott, Bruxelles.

 

Op. 15. Sonate en sol mineur, pour piano à quatre mains. ¯

Dédié à son ami Albert Solvyns.

Breitkopf et Haertel, Bruxelles.

 

Op. 16. Drie Liederen. Trois mélodies pour chant et piano, texte flamand de M. le Curé H. CLAEYS.

Édition du Davidsfonds (Ch. Peeters, rue de Namur, Louvain). Nouvelle édition, avec texte flamand et allemand,

N° 1. Gondellied

Breitkopf et Haertel, à Bruxelles.

 

Op. 17. De Klokke Roeland. Cantate pour soli, chœurs et orchestre (Premier prix de Rome, en 1877). Texte flamand de JuliusSabbe.

Cantate pour soli, chœurs et accompagnement pour piano

Marche (extrait de la cantate) pour orchestre

Marche (extrait de la cantate) pour Harmonie et Fanfare

Marche pour piano à 4 mains

Marche pour piano à 2 mains

Weverslied

Dédié à Jozef Janssens.

Schott, Bruxelles.

 

Op. 18. Cantate pour l'inauguration de la statue du Père De Smet, exécutée à Termonde le 23 septembre 1878. Texte flamand de l’abbé Claeys, traduction de Madame Tinel-Coeckelbergh.

Dédié au chanoine Van Damme.

Schott, Bruxelles. Réduction chant et piano.

 

Op. 19. Trois Chevaliers. Ballade pour baryton solo, chœur mixte et orchestre. Poème flamand de l’abbé Claeys.

Partition, chant et piano, avec texte français, ou flamand et allemand.

Dédié à son ami Emile Solvyns.

Breitkopf et Haertel, Bruxelles

 

Op. 20. Kollebloemen - Roses des blés - Die Mohnblumen - The Lay of the Poppies. Poème lyrique pour ténor solo, chœur mixte et orchestre. Texte flamand de Pol De Mont.

Partition, chant et piano (texte flamand, français (traduction par Emma Tinel Coeckelbergh), allemand, anglais).

Breitkopf et Haertel, Bruxelles.

 

Op. 21. Polyeucte. ¯Trois tableaux symphoniques pour orchestre, tirés de la tragédie « Polyeucte » de Corneille.

N° 1. Ouverture.

N° 2. Songe de Pauline.

N° 3. Fête dans le temple de Jupiter.

Breitkopf et Haertel, Bruxelles.

 

Op. 22. Grafgezangen. ¯Cycle de sept chansons funèbres, pour une voix et piano. Texte flamand de Pol De Mont, traduction allemande d’Elisabeth Alberdingk Thym.

N° 1. Grafbloeme.

N° 2. Raven.

N° 3. Avond.

N° 4. Begrafenis.

N° 5. Schoon- slaapsterken.

N° 6. Doodenverloving.

N° 7. De doeden rijden snel.

Breitkopf et Haertel, Bruxelles.

 

Op. 23. Alleluia. Inveni David. Graduel du Commun d’un Martyr Pontife, pour quatre voix d’homme et orgue.

Dédié à son Eminence le Cardinal Goossens, archevêque de Malines, à l’occasion de son entrée solennelle, le 10 juillet 1889.

Publié en supplément, par la Musica Sacra, 1892-93, nos 7-8.

Breitkopf et Haertel, Bruxelles.

 

Op. 24. Cantique de Première Communion, pour soprano ou ténor solo, chœur à 4 voix mixtes ou égales et orgue. Poésie française de Madame Tinel; traduction flamande de M. le chanoine E. De Lepeleer.

Dédié par Mr et Mme Tinel à leurs enfants.

Publié en supplément par la Musica Sacra, 1892-93, nos 5-7.

Breitkopf et Haertel, Bruxelles.

 

Op. 25. Vlaamsche Stemme. Chœur pour quatre voix d’homme, sans accompagnement. Texte flamand de Lodewijk De Koninck.

Dédié aux Orphéons flamands de Flandre.

Breitkopf et Haertel, Bruxelles.

 

Op. 26. Te Deum laudamus. Hymne pour quatre voix mixtes et orgue. ¯

Offert par la Société Saint-Grégoire de Belgique à Sa Sainteté Léon XIII, à l'occasion de son jubilé sacerdotal (1837-1887).

Breitkopf et Haertel, Bruxelles.

 

Op. 27. Le Psaume VI, pour quatre voix d’homme sans accompagnement. Texte flamand du chanoine De Lepeleer; traduction allemande d’Élisabeth Alberdingk Thym; traduction française de Madame Tinel.

Dédié à la société chorale « Liederkranz », de Francfort-sur-Mein.

Breitkopf et Haertel, Bruxelles.

 

Op. 28. Mélancolie. Deux mélodies pour une voix et piano. Paroles françaises; traduction allemande d’Elisabeth Alberdingk Thym.

N° 1. Le vase brisé, de Sully-Prudhomme.

2. Réponse, de Van Weddingen.

Dédié à Madame Lemmens-Sherrington.

Breitkopf et Haertel, Bruxelles.

 

Op. 29. Sonate en sol mineur, pour orgue. ¯  https://encrypted-tbn0.gstatic.com/images?q=tbn:ANd9GcR-LMFReIBnUsZq-jCQBOsM8drsEfQLm_Z85kyPxbkgqWAg_xmVEQ

Breitkopf et Haertel, Bruxelles.

 

Op. 30. Marche nuptiale, pour grand orchestre.

Marche pour piano à 4 mains ¯

Dédié à Monsieur et Madame Alberdingk Thym-Gfröder, pour leurs noces d’argent.

Schott, Bruxelles.

 

Op. 31. Trois Motets en l’honneur de la Sainte Vierge, pour quatre voix mixtes et orgue. ¯

N° 1, Ave Maria, a paru dans la Musica Sacra, t. IV, p. 25-28

N° 2, Regina caeli t. IV, p. 45-48;

N° 3, Ave Regina, t. V, p. 13-16.

Breitkopf et Haertel, Bruxelles.

 

Op. 32. Feuilles d'Album - Bunte Blätter. Six morceaux pour piano. ¯

N° 1. Marche.

N° 2. Scherzino.

N° 3. Allegretto.

N° 4. Menuet.

N° 5. Appassionato.

N° 6. Adagio.

Dédié à Théodore Kirchner, directeur du Conservatoire de Cologne.

Breitkopf et Haertel, Bruxelles.

 

Op. 33. Zes geestelijke gezangen. ¯ Six chants religieux, pour la famille et le concert, à quatre voix mixtes sans accompagnement. Poèmes flamands de GuidoGezelle; traduction allemande d’Elisabeth Alberdingk Thym.

Dédié à M'»· M.-E. Belpaire.

Breitkopf et Haertel, Bruxelles.

N°1 Jesu, wijs

N° 2 Klaar bloed

N° 3 'k Lag ter aarden

N° 4' t Pardoenthttps://encrypted-tbn0.gstatic.com/images?q=tbn:ANd9GcR-LMFReIBnUsZq-jCQBOsM8drsEfQLm_Z85kyPxbkgqWAg_xmVEQ
N° 5 Heer, mijn hert is boos https://encrypted-tbn0.gstatic.com/images?q=tbn:ANd9GcR-LMFReIBnUsZq-jCQBOsM8drsEfQLm_Z85kyPxbkgqWAg_xmVEQ

N° 6 Caecilia

Op. 34. Zes Marialiederen. ¯Six chants à la Sainte Vierge, pour la famille et le concert, à quatre voix mixtes sans accompagnement. Poèmes flamands de GuidoGezelle; traduction allemande d’Elisabeth Alberdingk Thym.

N° 1. Beevaertlied.

N° 2. Bij ’t wegcappelleken.

N° 3 O. L. Vrouw van de zeven Ween.

N° 4. Viva Maria.

N° 5. O Maria.

N° 6. Och, hoe schoone vaert gi daer.

Présent d'amour filial à l’immaculée Conception, à la Sainte Vierge Marie, qui apparut à Lourdes et qui ne cesse de s’y montrer la Consolatrice des affligés et la Santé des malades. Lourdes, 29 mai-2 juin 1885.

Breitkopf et Haertel, Bruxelles.

 

Op. 35. Vier Adventliederen. ¯ Quatre Cantiques d’Avent, pour la famille et le concert, à quatre voix mixtes avec accompagnement de piano. Poèmes flamands de GuidoGezelle; traduction allemande d’Elisabeth Alberdingk Thym.

1. Eer ooit Ge 't oordeel vellen komt.

2. Hoe eenzam is 't, hoe koud hoe vocht.

N° 3.O Moeder Gods.

N° 4. Gij Schepper van het lichtgewelf.

Dédié à M. J. Verhulst.

Breitkopf et Haertel, Bruxelles.

 

Op. 36. Franciscus. Oratorio pour soli, chœurs, orgue et orchestre. Poème flamand de Lodewijk De Koninck; traduction allemande d’Elisabeth Alberdingk Thym; traduction française de Madame TlNEL.

Prélude¯

Extr part 3 : "Mort de St François" ¯

Extr part 3 : "Choeur final" ¯

Extr "Prélude" transcrit pour l'orgue par Joseph Jongen

Extr "Marche funèbre - Lijkstoet" transcrit pour l'orgue par Willems Ceuleers. ¯

Extr "Marche funèbre - Trauermarsh" transcrit pour l'orgue par J.B. De Pauw

Extr "Marche funèbre - Trauermarsh" transcrit pour le piano

Extr "Cantique du Soleil - Hymnus van de Zon - Sonnengesang( Ténor solo, chœur mixte et orchestre)

Extr "Franciscuslied" pour une voix, chœur  et accompagnement piano ou orgue

Variations sur un thème de "Franciscus" d'E. Tinel pour piano composé par Joseph Ryelandt

Livret Fr-Nl

Dédié à Constance Teichmann.

Breitkopf et Haertel, Bruxelles. Partition d’orchestre,75 fr.; réduction chant et piano,20 fr.

 

Op. 37. Aurora. Chœur pour quatre voix d’homme sans accompagnement. Poème flamand de Lodewijk De Koninck; traduction française de Madame Tinel.

Schott, Bruxelles. 4 fr.

 

Op. 38. Zes Liederen. ¯Six Mélodies pour une voix avec piano. Texte flamand et allemand.

N° 1. Zuster Godelieve.

N° 2. En zware wolken.

N° 3. Verheffing.

N° 4. Ge zijt gelijk een bloeme.

N° 5. Een kruisweg wordt begraven.

N° 6. Uw aangezicht, zoo lief en teer.

Breitkopf et Haertel, Bruxelles.

 

Op. 39. Le Psaume XXIX. Chœur pour quatre voix d’homme sans accompagnement. Texte flamand de L. De KONINCK, traduction française de Madame TINEL, traduction allemande d’Elisabeth Alberdingk Thym.

Dédié à son ami P. Busschaert.

Breitkopf et Haertel, Bruxelles.

 

Op. 40. Six mélodies, pour une voix avec piano. Paroles françaises de divers auteurs; adaptation allemande d’Elisabeth Alberdingk Thym; texte anglais d’Elsa d'ESTERRE KEELING.

N° 1. Feuille d’Automne, de Madame TINEL.

N° 2. Comme une fleur, de G. MUSSELY.

N° 3. Petit enfant, de CARTERET.

N° 4. Tout n'est qu'images fugitives, de Jean REBOUL.

N° 5. Plainte, de Madame TASTU.

N° 6. Le Chant du Cygne, de Madame TINEL.

Breitkopf et Haertel,

 

Op. 41. Missa in honorem Beatae Mariae Virginis de Lourdes, pour cinq voix mixtes (deux basses), sans accompagnement. ¯

Breitkopf et Haertel, Bruxelles.

 

Op. 42. Six mélodies, pour une voix avec accompagnement de piano. Paroles françaises de divers auteurs; traduction allemande d’Elisabeth Alberdingk Thym.

N° 1. Sur la falaise, de P. BOURGET.

N° 2 .La Violette, de C. DUBOS.

N° 3. Si tu savais! de Madame de SEGUR.

N° 4. Dimanche, de J. AUTRAN.

N° 5 .La Prière de l'Enfant, de LAMARTINE.

N° 6. L'Espérance, de Victor HUGO.

Dédié à Madame Oscar von Hase.

Breitkopf et Haertel, Bruxelles.

 

Op. 43. Godelieve. Drame musical en trois actes. Texte flamand de Hilda RAM; traduction allemande d’Elisabeth Alberdingk Thym; traduction française de G. Th. ANTHEUNIS.

Extr : Vöglein, fliehst so bald (Oiselet ! tarde encore-Vogelijn vlied zo snel)-pour une voix avec accompagnement de piano

Extr : Hochzeitschoral (Choral nuptial - Bruiloftkoraal) pour 4 voix mixtes et accompagnement piano

Livret Fr-Nl

Dédié à Madame Tinel.

Breitkopf et Haertel, Bruxelles. Partition, 150 fr. ; réduction chant et piano, 20 fr.

 

Op. 44. Katharina. Légende dramatique en trois tableaux. Texte allemand de Leo Van HEEMSTEDE; traduction flamande du chanoine De LEPELEER; adaptation française de Florimond Van DUYSE.

Ouverture - Transcription pour orgue de Willem Ceuleers. ¯

Livret Fr-Nl

Dédié à Mlle Élisabeth Alberdingk Thym.

Breitkopf et Haertel, Bruxelles. Réduction chant et piano, 20 fr.

 

Op. 45. Cantique nuptial, pour ténor ou soprano solo, orgue et harpe ou piano. Texte français de Madame TINEL, traduction flamande du chanoine De LEPELEERr, traduction allemande d’Elisabeth Alberdingk Thym.

Dédié à Mlle Emma Empain et à M. Eugène Harmant, à l'occasion de leur mariage.

Breitkopf et Haertel, Bruxelles.

 

Op. 46. Te Deum, pour chœur mixte à six voix, orgue et orchestre, composé à l’occasion des fêtes jubilaires pour le 75e anniversaire de l’indépendance de la Belgique (1830-1905).

Dédié à Dieu : Omnium bonorum largitori Deo, ob pacem ac munera pacis collata Patriæ Belgicæ per annos LXXV sub regimine sapientissimo Leopoldi I et Leopoldi II gratiarum argumentum.

Breitkopf et Haertel, Bruxelles

 

Op. 47. Le Psaume CL : Laudate Dominum, pour quatre voix d’homme et orgue. Publié en supplément par la Musica Sacra (t. XXVI, 1906-07).

Breitkopf et Haertel, Bruxelles.

 

ŒUVRES NON CLASSÉES.

 

1.    Franciscuslied. Chant à saint François, pour les membres du Tiers-Ordre. Poème flamand de L. De Koninck; mélodie pour voix seule avec piano ou orgue et chœur à deux parties.

      Breitkopf et Haertel, Bruxelles.

 

2.    Lied van den Katholieken Schoolpenning, pour ténor solo et chœur à l’unisson, avec accompagnement de piano. Texte flamand d’Alph. Siffer.

Dédié à M. le Comte G. Verspeyen.

Siffer, Gand.

 

3.    Oremus pro Pontifice nostro Leone. Motet pour quatre voix mixtes sans accompagnement.

Dédié à la Schola Cantorum du Séminaire Vatican, à l’occasion du jubilé épiscopal de S. S. Léon XIII (1843-1893).

Publié en supplément par la Musica Sacra, 1894-95, n° 11.

Breitkopf et Haertel, Bruxelles.

 

4.    Improvisata.¯Morceau d’orgue publié dans la collection de Diebold : Orgelstück moderner Meister (Schott, Bruxelles).

 

5.    Kroningslied ter eere van 0. L. Vrouw van den Oudenberg. Chant pour soprano ou ténor, solo avec refrain en chœur avec accompagnement de piano, composé à l’occasion du couronnement de Notre-Dame de Grammont. Texte flamand du Professeur CAP.

Inédit. M. le Chanoine Van de Wattyne a reçu de Tinel l’autorisation écrite de le faire exécuter.

 

6.    Sint Antoniuslied. Cantique à saint Antoine, pour soprano ou ténor solo, chœur à trois voix égales et orgue. Texte flamand de Fr. Willems, traduction française de Madame Tinel.

Publié en supplément par la Musica Sacra, 1894-95, n°* 11-12.

Breitkopl et Haertel, Bruxelles.

 

7.    Deux transcriptions pour orgue sans pédalier : Andante de la 3e Sonate pour orgue de Mendelssohn, et Adagio de la 1re Sonate pour orgue du même. (Musica Sacra, 1881-82, nos 4 et 6).

 

8.    Exemples de modulations et de préludes pour orgue. (Musica Sacra, 1886-87, n° 12.)

Ces pièces servirent d’illustration à la conférence que donna Tinel lors de l’assemblée générale de la Société belge de Saint-Grégoire, à Tournai, le 25 juillet 1887.

 

9.    Christum Regem adoremus. Motet pour trois voix mixtes (A. T. B.) et orgue, de Casali; accompagnement d’orgue par E. Tinel.

Publié en supplément par la Musica Sacra, 1883-84, n° 7.

Breitkopf et Haertel, Bruxelles.

 

10.Salve Regina. Motet pour trois voix d’homme (T1 et 2. B.)et orgue, du Père Martini ; accompagnement d’orgue par E. TINEL.

Publié en supplément par la Miisica Sacra, 18S3-S4, n° 8.

Breitkopf et Haertel, Bruxelles. 65 centimes.

 

11.Le Mois de Mai (A Marie).Mélodie pour chant et piano.

Schott, Bruxelles.

 

12.Zwoelf Lieder.Douze mélodies pour chant et piano. Texte allemand et anglais.

Schott, Bruxelles.

 

13.Le Chant grégorien.Théorie sommaire de son exécution. (Dessain, Malines.)

 

14.La Musique figurée à l'église.Discours prononcé le g août 1902, au Congrès de musique sacrée de Bruges.

Publié par la Musica Sacra, août-septembre 1902, p. 1-7.

 

15.Pie X et la Musique sacrée. Discours prononcé le 25 octobre 1908, à la séance publique de la Classe des Beaux-arts de l’Académie royale de Belgique.

Publié par la Musica Sacra, octobre-novembre 1908.

 



[1] Extrait de MUSICA SACRA 32e année - Novembre - Décembre 1912 - Janvier 1913- Numéros 4, 5 et 6